Français
English
Deutsch
Freiburg, Allemand, 23 au 25 mai 2014

Historique du Festival Européen de la pierre

Une version aggrandie de la photo peut être trouvée dans la section «Galerie» 1999: Le premier Festival Européen de la Pierre à Fribourg-en-Brisgau.
Une version aggrandie de la photo peut être trouvée dans la section «Galerie» 2002: De nouveau, les jeunes tailleurs et sculpteurs européens ont rendez-vous à Fribourg-en-Brisgau.
Une version aggrandie de la photo peut être trouvée dans la section «Galerie» 2003: Le festival Européen de la Pierre devant la cathédrale de Canterbury.
Une version aggrandie de la photo peut être trouvée dans la section «Galerie» 2004: 128 jeunes Européens en concours à Fertőrákos (Hongrie).
Une version aggrandie de la photo peut être trouvée dans la section «Galerie» 2005: Des centaines de spectateurs ont rendez-vous aver les 150 jeunes artistes dans l'Eschholz-Park.
Une version aggrandie de la photo peut être trouvée dans la section «Galerie» 2007: Travailler ensemble pour un résultat plus grand: le festival à Junas en France.

 

L’idée du Festival européen de la pierre est née lors d’un séjour d’apprenants tailleurs de pierre allemands et français à Junas, dans le midi de la France où ont lieu depuis vingt deux ans les annuelles Rencontres de la Pierre .

 

2013: Lincoln (Angleterre)

Le Festival Européen de la Pierre 2013, a été organisé du 21 au 23 juin 2013 par la Fabrique de la Cathédrale de Lincoln (Angleterre).
Durant le week-end, 138 participants de 14 pays se sont réunis sur l’East Green, du côté du chœur de la Cathédrale, pour mettre en pratique, dans une ambiance de travail détendue, leurs idées sur le thème « Nourriture et Agriculture». Les apprentis, les compagnons et les maîtres venus du monde entier ont apprécié le travail en commun ainsi que les échanges tant professionnels que personnels. Le festival fut géré sous l’égide de Madame Carol Heidschuster, Maître de la Loge de la Cathédrale et par le Chef de l’atelier Paul Atkin ainsi que par l’ensemble de l’équipe de l’atelier de la Cathédrale.

Les participants disposaient de diverses natures de pierres calcaires aux dimensions de 20 x 30 x 40 cm. Motivé par le thème, moult variétés de sujets furent crées : des têtes de coqs et de cochons, du semeur au paysan endormi dans sa brouette, la corbeille de produits de la pêche et de la récolte, aux moutons sur ​​le point de tomber de la falaise. Un apprenti anglais de 1ère année réalisa une enclume avec son marteau et un fer à cheval, il obtint un grand succès lors de la vente aux enchères, la pièce fut vendue à £ 2700. Compte tenu de la courte durée de l’épreuve, environ 13 heures de travail, il fut étonnant de constater que tous les travaux furent achevés. Avec beaucoup de zèle tous les participants sont allés au bout de l’épreuve.

Parallèlement au festival, dans la ville et au du Château de Lincoln furent organisées des festivités pour le Millénaire des ‘’Vieux métiers d’antan’’. Sur l’East Green, les visiteurs ont également pu découvrir les pièces des oeuvriers de la Loge de la Cathédrale, à savoir : les travaux des verriers, des menuisiers, des ferblantiers et bien sûr, des tailleurs de pierre.

La qualité et l'originalité des œuvres créées par les festivaliers furent parfaites ce qui ne simplifia pas le travail des jurés pour déterminer le classement final des candidats. Le jury international était composé de Madame Heidschuster Carol, architecte de la Cathédrale de Lincoln, de Monsieur Terje Skeldam de Trondheim, de Monsieur Norbert Stoffel de Strasbourg et de Monsieur Bernward Fiedler de Fribourg en Brisgau. Le vainqueur du week-end, désigné par le vote collectif des participants, fut Monsieur Richard Bossom, qui avec ses moutons, montre régulièrement lors des festivals européens de la pierre, ses impressionnantes compétences.

Dans la catégorie des compagnons et des maîtres c’est Monsieur Alex Wenham qui obtint la première place avec son très riche chapiteau, suivi par Monsieur Richard Bossom et l'Alsacien Monsieur Nicolas Eberhardt avec son taureau. Parmi les apprentis, c’est Monsieur Wim Hage des Pays-Bas avec une corne d'abondance qui récolta le succès, suivi par la tête du cochon domestique de Monsieur Bryan Proctor de Lincoln. La troisième place revint à l’anglais Monsieur Jackie Blackman pour son sanglier. Les gagnants obtinrent des prix sponsorisés par la Ste. G. Gibson sous forme de bons d’achats d’outillages de l’ordre de 3OO £ à 100 £. Tous les candidats ont donc fort apprécié le week-end et, comme chaque année, nombreux furent les participants à se retrouver fraternellement. Dimanche après-midi, toutes les œuvres sculptées ont été vendues aux enchères avec un très grand succès. On ne peut faire une meilleure publicité pour les Métiers de la pierre.
Le Festival Européen de la Pierre 2014 sera de retour du 23 au 25 mai 2014, dans la ville de Fribourg en Brisgau et cette fois-ci, les sculpteurs sur bois y seront associés.

Un grand merci et un fort bravo à l'équipe de la Fabrique de la Cathédrale de Lincoln pour le beau succès et l’excellente organisation du Festival Européen de la Pierre 2013.

2012: Trondheim, Norvège

Voici bientôt mille ans que la Cathédrale de Nidaros à Trondheim la plus grande d’Europe du Nord s’ouvre à la quête de l’être humain. Cette année, elle a ouvert ses bras à plus de 10 000 visiteurs et à une centaine de tailleurs de pierre et sculpteurs issus de 18 pays pour le Festival Européen de la Pierre 2012.

Le Festival Européen de la Pierre qui a eu lieu cette année du 29 juin au 1er juillet est à l’initiative du fervent disciple du festival M. Terje Skjeldam Consultant Senior de la Restoration Workshop of Nidaros Cathedral. Il a été organisé de concert avec les Oeuvriers-restaurateurs de la Cathédrale de Nidaros dans la merveilleuse cour intérieure de l’Archevêché juxtaposé à la cathédrale.
Les participants avaient à réaliser, un sujet dont le degré de difficulté dépendait de leur nombre d’années de formation, sur le thème « Contes et légendes ». Sur deux jours, les concurrents ont taillés et sculptés leur pièce ou ouvrage dans de la pierre stéatite locale de couleur vert- gris, comme la cathédrale, et aux caractéristiques particulières, puisqu'à la fois résistante et molle.
Au sympathique rythme cadencé des ciseaux et des maillets, qui attiraient à la fois les nombreux touristes de passage de leur croisière dans les fjords norvégiens ainsi que la population locale avertie depuis de longues dates, des formes naissantes se laissaient subodorer dès le matin du premier jour. Gnomes et lutins, hiboux et grenouilles et bien d’autres bêtes fantastiques des rêves des conteurs écloraient sous les mains habiles des apprentis en herbe ou des compagnons plus expérimentés.
Une occasion unique d’entrer dans un univers mystérieux et magique pour tous les spectateurs profanes ou avisés. On ne pouvait rêver cadre plus prestigieux avec la Cathédrale comme toile de fond pour découvrir ces jeunes gens, filles et garçons, prêts à se battre pour leur épanouissement et la renaissance de la filière des métiers de la pierre.
La démonstration de leur savoir-faire apportait dans la fraternité la conviction que le métier est à nouveau promis à un bel avenir. Le festival a aussi donné l’occasion aux Maîtres restaurateurs, tailleurs de pierre ou sculpteurs et verriers de la région de Trondheim d’échanger leurs savoir-faire avec leurs homologues venus d’Europe mais aussi d’Australie, du Canada, du Pérou, d’Irak et d’Iran!
Des conférences et des concerts ont agrémenté et complété tout au long de la semaine les temps choisis ou libres des festivaliers et des curieux. M. Steinar Bjerkestrand Directeur général de la Nidaros Domkirkes Restaureringsarbeiter et M. Oystein Ekroll Architecte et archéologue de l’Evêché et de la Cathédrale furent tout dévoués lors des visites de la Cathédrale et des Ateliers de restaurations attenantes à celle-ci. Ils ont tout mis en œuvre pour séduire les visiteurs et pour répondre aux souhaits fussent ’ils même inexprimés!

A nouveau cette année, le Festival Européen de la pierre a montré, que ces rencontres d’hommes et de femmes n’avaient de sens, sinon à travers une culture, une civilisation et la fraternité des gens du Métier.
Qu’ils soient apprentis, compagnons ou maîtres, tous ont eu durant cette compétition internationale le plaisir à montrer leur art au grand public étonné et ravi d’honorer par leur présence, dimanche en fin de journée, la belle et riche vente aux enchères des objets taillés ou sculptés durant les deux jours du festival.
Impressions du Festival Européen de la Pierre 2012

2011: Freiburg, Allemagne

Le festival a réuni 140 participants venant de 14 pays du 27 au 29 mai 2011 à Freiburg, Allemagne. Tous ont travaillé avec enthousiasme et ils ont transmis cet élan aux 14 000 visiteurs en sculptant et en expliquant leur art. Ainsi on a vu prendre forme là une sculpture et là un remplage.

Faire connaître le métier à un public très large et la réalisation d’une œuvre en deux jours, voilà le but du festival; mais il poursuit également un objectif majeur qui est la rencontre entre les sculpteurs et tailleurs de pierre venant de toute l’Europe. Sur ce plan, l’événement remplit entièrement sa fonction.

La fonderie d’art Strassacker a installé un atelier sur place et les fabricants d’outillage König de Karsruhe (Allemagne) et Gibson (Angleterre) ont sponsorisé le festival en fournissant les prix aux lauréats.

Le premier prix fut emporté par Ongky Wijana, originaire d’Indonésie, travaillant actuellement sur l’Isle of Man.

Le jury international:
Terje Skeldam, Trondheim, Norvège
Norbert Stoffel, président de EASMS (European Association of Stonemasons and Sculptors), France
Siegfried Tscholl, HTL Hallein, Autriche
János Kampfl, vice-président de la corporation hongroise
Lothar Metz, sponsor, Daleiden
Darren Lawrence, formateur à l’école des tailleurs de pierre, Weymouth, Angleterre

Toutes les réalisations furent adjugées devant une assistance nombreuse. Le résultat de l’adjudication permet de financer le festival d’une part et la formation des apprentis d’autre part.

2010: Saverne, France

"La licorne fabuleuse et la romantique", voilà la devise du 9ième festival de la pierre qui a réuni, fin mai 2010, plus de 180 tailleurs et sculpteurs de pierre à Saverne. Venus de toute l’Europe et même d’outre-mer, ils ont concouru, dans le magnifique parc du château Rohan, en libérant la licorne de la pierre, chacun selon sa fantaisie et sa culture. Traditionnellement, la richesse linguistique et culturelle de la rencontre est un objectif aussi important que l’aspect artistique. Une exposition sur "la tradition de la stéréométrie, les secrets et les traditions des tailleurs de pierre", organisée par Jean Michel Mathonière, et la démonstration sur le rôle du plomb dans le montage de la pierre taillée par la Fondation de l’Oeuvre Notre-Dame de la cathédrale de Strasbourg ont permis au public venu nombreux de découvrir les techniques d’un métier ancien et souvent mal connu. C’est le CFA de Saverne, avec son directeur Norbert Stoffel, un habituel du festival depuis 1999, qui a organisé l’événement.

2009: Salzburg, Autriche

En 2009, le Festival s’est déplacé en Autriche à Salzburg.140 apprentis et compagnons ont convergés ce premier week-end de juillet avec enthousiasme vers la ville des festivals, celle de W.A. Mozart, «Salzbourg». Ils ont attiré plus de 15000 visiteurs au centre de la vieille ville, sur la place du Chapitre et du Dôme de Salzbourg, «Cathédrale aux cinq Orgues». Monsieur Adolf Moser Président de la Fédération des tailleurs de pierre et sculpteurs de la région de Salzburg a exprimé sa grande satisfaction pour le professionnalisme du travail réalisé du très convivial déroulement du festival 2009. Il a remercié très chaleureusement les membres du comité d’organisation du festival pour leur sérieux et leurs dévouements aux objectifs d’altérité que portent ces rencontres interculturelles. Il a aussi rappelé que la diversité est l’essence même de notre monde qui se veut vivre en paix dans la sagesse et la fraternité.

2008: Fribourg-en-Brisgau, Allemagne

Le festival de la pierre a eu lieu pour la deuxième fois à Fribourg en Allemagne, sous le patronage du président fédéral de la corporation des sculpteurs et tailleurs de pierre, Martin Schwieren. Le lieu du festival, situé près du centre ville, à fait l’unanimité de tous les participants. Plus d’une centaine de sculpteurs et tailleurs de pierre se sont donné rendez-vous pendant le dernier week-end du mois de mai. Certes, il y avait moins qu’en 2005, mais c’est la qualité qui compte plus que la quantité. Et le printemps était riche en festivals à travers toute l’Europe. Nos partenaires espagnoles, par exemple, en ont organisé une rencontre du marbre durant une semaine en avril.

Le lieu du festival à Fribourg, appelé Eschholzpark, offre un cadre idéal pour ce genre d’événement et attire de nombreux visiteurs curieux cherchant à communiquer avec les sculpteurs au travail. Ils pouvaient suivre la réalisation progressive d’œuvres dont les dessins étaient exposés au bureau du festival.

Un programme culturel et musical enrichit l’événement du matin au soir. Pour le plaisir des familles, un atelier expérimental offrit aux enfants, petits ou grands, la possibilité de s’initier à la sculpture, assistés par des pédagogues de l’école de sculpteurs de Fribourg.

Le festival remplit aussi une fonction économique et sociale: c’est un marché de l’emploi et un tissu de communication entre sculpteurs et tailleurs de toute l’Europe.

Le nombre de visiteurs témoigne du rayonnement de cet événement: plus de 14 000. Le sentier de la pierre guida les intéressés de la cathédrale jusqu’au parc. En travaillant le long de ce sentier les artisans de la pierre de la région constituèrent le fil rouge qui menait les visiteurs vers le festival.

Le reflet du festival dans les médias était très positif, ainsi que les effets du sponsoring qui permit aux entreprises d’être présentes.

2007: Junas, France

En 2007, en France, le Festival s’est déroulé du 5 au 8 juillet à Junas, près de Nîmes. Organisé conjointement par l’Association des Carrières de Bon Temps et par l’Association des Hommes du Cailloux. Il s’est donné, l’objectif de réaliser une œuvre commune, une coupole pentagonale. L’association des Carrières organise depuis plus de deux décennies des Rencontres de la Pierre, tout le centre du village se transforme en atelier et les nombreux visiteurs, assistent au travail créatif des sculpteurs, tailleurs de pierre, ferronniers et charpentiers. Le programme culturel comprend par ailleurs des expositions sur les richesses locales des carrières et sur les arts artisanaux de la région du Gard. Des spectacles et des concerts réputés s’organisent dans la vieille carrière romaine.

2005: Fribourg-en-Brisgau, Allemagne

160 jeunes tailleurs de pierre de 14 nations sont revenus concourir dans les allées ombrageuses du parc Eschholz. Le Festival offrit en sus aux visiteurs de multiples possibilités d’initiations aux techniques artisanales connexes à la taille de pierre et de réaliser des créatures fantastiques en maniant outre les ciseaux, le marteau et l’enclume. Le soleil et l’ambiance particulière du parc ont contribué à la réussite du festival devenu grande fête populaire. Réaliser des œuvres en commun, franchir ensemble les frontières culturelles et de langues étaient des expériences enrichissantes et les motivations principales de tous les participants. Le Festival européen a aussi donné à tous l’occasion de prendre contact avec des entreprises étrangères, au moment où le marché du travail s’élargit pour devenir européen.

2004: Fertőrákos, Hongrie

Organisé par la Fédération des tailleurs de pierre hongroise le Festival eut lieu du 9 au 11 juillet. Onze pays avec 128 participants étaient représentés à Fertőrákos, au bord du lac de Neusiedl. Outre les œuvres réalisées par les apprentis et les compagnons des maîtres réalisèrent, d’après un modèle historique, un banc pour la restauration du château baroque Esterhásy à Fertőd.

2003: Canterbury, Grande-Bretagne

C’est la prestigieuse Cathédrale de Canterbury qui organisa le festival du 11 au 13 juillet. Les 80 participants venant de France, de Norvège, de Suisse, de Hongrie, d’Allemagne et de Grande Bretagne réalisèrent lors de ce week-end en commun une œuvre originale: à partir d’une pierre calcaire douce et fine ils créèrent une grande fontaine. Chacun avait la possibilité d’orner librement sa pierre d’un motif dont le thème était « la mer ».

2002: Fribourg-en-Brisgau, Allemagne

Le deuxième Festival eut lieu fin juin avec la participation de 100 apprentis et compagnons, garçons et filles, ces dernières, à la surprise générale, constituèrent un bon tiers des participants venus de neuf pays d’Europe : la Hongrie, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la France, la Suisse, la Grande Bretagne, la Norvège et l’Allemagne. Plus de 10 000 visiteurs ont été séduits par les travaux et par l’ambiance artistique et culinaire. Le point fort de cette édition du festival fut la présence de la délégation hongroise.

1999: Munzingen, Allemagne

En 1999: à Munzingen en Allemagne, plus de 90 apprentis, compagnons sculpteurs et tailleurs de pierre venus de différents pays d'Europe se rencontrèrent pour participer au 1er Festival de la pierre près de Fribourg dans le sud de l’Allemagne, un village connu pour son vin, ses asperges et son château Rococo. Pendant un long week-end des milliers de curieux, attirés par le tintement produit par les maillets sur les ciseaux, observèrent le travail minutieux des tailleurs de pierre et des sculpteurs. Du jazz, du dixieland ainsi que du folk irlandais complétèrent la fête. Des associations locales régalèrent les visiteurs de vins du pays et de plats régionaux. Des entreprises spécialisées dans la taille présentèrent leurs nouveautés. Cet événement fut le point de départ réussi d’un festival de la pierre destiné à faire le tour de l’Europe.